Journée des droits de l’Homme : les enfants ont droit à la vie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

journée droits de l'Homme

journée droits de l

En cette journée du 10 décembre, une grande Flash mob a été réalisée par de jeunes bénévoles pour célébrer la Journée internationale des droits de l’Homme.

A Paris, la branche française de l’association Des Jeunes pour les droits de l’Homme (Youth for Human Rights International) a célébré le 68e Anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme sous la Canopée de Châtelet-les-Halles. Nos jeunes bénévoles ont distribué près de 1000 livrets basés sur les 30 articles de la Déclaration universelle, visibles de loin dans leurs t-shirts bleu royal. Ils ont fait signer plus de 200 personnes à leur pétition qui demandait à ce que cette Déclaration universelle signée en 1948 à Paris soit enseignée dans les écoles et ainsi connue de tous.

Le rapport d’Amnesty International 2015/16 fait ressortir de nombreuses violations des droits humains les plus fondamentaux. « Ce sont non seulement nos droits qui sont menacés, mais aussi les lois et le système qui les protègent. Plus de 70 années de travail acharné et de progrès humains sont en danger », a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International.
Dans ce rapport, on signale au moins 156 défenseurs des droits humains qui sont morts en détention ou ont été tués. Dans 61 pays, voire plus, des personnes qui n’avaient fait qu’exercer leurs droits et se prévaloir de leurs libertés sont devenues des prisonniers d’opinion quand les autorités les ont incarcérées.

Interdiction de tuer et de blesser des civils

Pour sa part, la représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés déplore une autre tendance préoccupante qui est l’augmentation du nombre des attentats suicides, et l’utilisation d’enfants pour les mener à bien. De plus, des milliers d’enfants sont blessés et tués durant les opérations militaires, et nombre d’entre eux sont aussi victimes de mines terrestres et de munitions non explosées.

Le droit à la vie et l’interdiction de tuer et de blesser des civils sont des principes consacrés par le droit humanitaire, les traités relatifs aux droits de l’homme et la jurisprudence.

Pour le Dr Mary Shuttleworth, éducatrice et témoin des effets dévastateurs de la discrimination et de l’absence des droits fondamentaux, la solution a été de fonder l’association internationale Des jeunes pour les droits de l’Homme en 2001. Cette association soutenue entre autres par l’Eglise de Scientologie sensibilise les gens aux droits humains et les invite à devenir de futurs défenseurs pour la tolérance et la paix.

Pour plus d’information : http://fr.youthforhumanrights.org/

Contact presse : 01.53.33.52.09

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »